Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 20:56

hydratationTous les adeptes des sports d’endurance vous le diront : la déshydratation est le pire ennemi de la performance et la cause directe d’un grand nombre de douleurs musculaires ou tendineuses.

 

Lorsqu’on pratique une activité sportive, il est possible de perdre rapidement une grande quantité d’eau en transpirant beaucoup.
Une déshydratation imperceptible de 1% poids du corps éliminé en eau, diminue les performances musculaires et physiques de 10%.
Une bonne hydratation est indispensable pour éviter l’apparition de blessures, de tendinites, crampes, fatigue, hyperthermie, troubles digestifs, diminution de la performance.
L’eau est indispensable à tout effort physique

  • La perte d’eau pendant un effort peut être rapide
  • Une bonne hydratation permet une meilleure récupération.
  • L’ hydratation doit être suffisante : tout au long de la journée avant et après l’effort, et bien entendu au cours de l’effort.

Boire pour stocker de l'énergie

 

L'hydratation est elle la clé de toute bonne pratique sportive?

 Il faut boire non seulement pour se réhydrater mais aussi parce que, sans apport de boisson,  notre corps ne peut pas stocker de l'énergie. L'aliment du muscle, c'est le glycogène et pour stocker un seul gramme de glycogène, il faut trois grammes d'eau.

 

Avant, pendant et après l'effort

 

Qu'elle quantité faut-il boire?

 L'important n'est pas seulement la quantité de boisson ingérée mais la façon dont on va alimenter notre corps en eau et en substances énergétiques avant l'effort (prévention), pendant l'effort (en compensation) et après l'effort (récupération).

 

Que faut-il boire pendant un effort?

 Pendant un effort la bonne stratégie consiste à boire de petites quantités toutes les dix à quinze minutes. L'idéal est de consommer une boisson de l'effort composée d'eau, de glucides et de sels minéraux (calcium, sodium, magnésium, etc...) à température de 15°C. Pensez aux boissons énergétiques. A l'arrivée, la réhydratation à l'aide d'une boisson énergétique dans les premières minutes, joue un rôle capital dans la récupération, la reconstitution des réserves et l'élimination des toxines.

 Pour compenser les pertes, il faut boire régulièrement dès la fin de l'effort puis à intervalles réguliers pendant plusieurs heures jusqu'au repas en alternance avec de l'eau gazeuse (Badoit, Perrier, Vichy). A ce moment là, les enzymes qui permettent la synthèse du glycogène sont à leur maximum: les muscles deviennent de véritables éponges à glucose. C'est donc vraiment le meilleur moment pour recharger les batteries. S'hydrater apès l'effort favorisera l'élimination des déchets acides générés par le muscle, vous réhydraterez ainsi l'ensemble des tissus. Les boissons acides tels les sodas ou coca-cola sont à proscire.

 

Pour que l'effort soit un plaisir

 

Pour qu'un exercice physique soit un plaisir et non pas une souffrance que faut-il faire?

 Beaucoup de problèmes de douleurs musculaires, de crampes de tendinites peuvent être atténués voire évités en respectant quelques règles alimentaires simples: deux à trois jours avant un effort important augmentez la ration de glucides complexes (pâtes, muesli), contrôlez les apports lipidiques évitez les excès de proteines et buvez suffisamment.

Ensuite la stratégie d'hydratation, le choix de la boisson à adopter dépendront à la fois de la durée, de l'intensité de l'effort et des conditions climatiques.

 

Conclusion

 

 Une perte de 4% de notre poids en eau réduit de 40% la capacité à l'effort physique et psycologique et peut entraîner troubles digestifs, crampes, tendinites...

 

Alors tous à vos bouteilles!!!

 

Reconnaitre les manifestations de la déshydratation

  • Une bonne hydratation est indispensable au maintien de l'équilibre et au bon fonctionnement de notre organisme.
  • Cet équilibre ne fonctionne que si les apports hydriques compensent les pertes.

Une déshydratation modérée

Une déshydratation modérée peut survenir et provoquer une fatigue et une lassitude

Une déshydratation sévère

Une déshydratation plus sévère entraine une altération de l’état général nécessitant un avis médical urgent.

  • Confusion, troubles de la conscience : une confusion et des troubles de la conscience peuvent apparaitre dans des formes plus sévères correspondant à plus de 4% de perte du poids
  • Sensation d’avoir très soif au cours de l’effort
  • Jambes lourdes
  • Essoufflement
  • douleurs musculaires et tendineuses, entorses…

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Nanard
  • Le blog de Nanard
  • : Partageons ensemble notre passion pour le triathlon
  • Contact

Le Blues

      I  LIKE  IT

images-copie-1

Le blues est une forme musicale vocale et instrumentale, dérivée des chants de travail des populations afro-américaines apparue aux États-Unis courant XIXe siècle. C'est un style où le (la) chanteur(euse) exprime sa tristesse et ses coups durs (d'où l'expression « avoir le blues »). Le blues a eu une influence majeure sur la musique populaire américaine, puisqu'il a, notamment, une grande influence sur le jazz, le rhythm and blues, le rock and roll, le hard rock, la musique country, la soul, les musiques pop ou de variété et même dans la musique savante

 

découvrez ci-dessous une sélection  vidéos de quelques morceaux choisis ...regardez et écoutez ...j'espère avec le plus grand plaisir...

Chuck Berry

 

BB King

 

Eric Clapton

                             

Gary Moore

 

Ray Charles